Comment bien choisir son bois de chauffage?
 
Ce qu’il faut :
- Un bois bien sec, Bois 32 garanti un bois qui a au moins 12 mois de séchage.
- Une bonne installation
- Et un ramonage régulier.

Le séchage du bois est le facteur le plus important, ceci même en regard du type de bois utilisé. En terme de rendu énergétique, la présence d'eau dans le bois absorbe beaucoup d'énergie lors de la combustion. Le maximum d’humidité toléré est de 20 % (un bois vert, fraîchement abattu en contient 50%).

Idéalement, stockez le bois chez vous pendant quelques mois. Avant de le brûler, rentrez le quelques jours à proximité de la source de chaleur.
 
Environnement: le bois, une énergie saine.

- Parce qu’il s’agit d’une énergie renouvelable propice au développement durable.
- Sa consommation et sa production ne rejettent pas de matières polluantes
- Il ne contribue pas à l’effet de serre car le CO² qui est dégagé lors de sa combustion correspond au CO² qui a été consommé pendant la croissance de l’arbre.
- La consommation du bois comme énergie contribue enfin à l’entretien des forêts et de nos paysages, les forêts couvrent 27% du territoire français.
 
 
Les idées fausses et vérités....
- Tous les bois sont bons pour se chauffer....
--> C'est vrai, les bois de feuillus, plus denses, ont un pouvoir calorifique supérieur à celui des résineux, mais certains d'entre eux sont moins recommandés que d'autres, comme le châtaigner qui pétille en brûlant. Les résineux s'enflamment plus rapidement que les feuillus.
- Brûler le bois détruit la forêt....
 
--> C'est faux, et même au contraire, le chauffage au bois contribue de manière significative, et ceci grâce à ses débouchés économiques, à l'entretien et au développement des forêts françaises.
 
- Le bois ça pollue moins que le pétrole...
 
--> C'est vrai, la combustion de bois, correctement séché, ne dégage que de trés faible quantités de CO². Contrairement aux énergies fossiles, charbon, pétrole ou gaz naturel, l'utilisation du bois comme source d'énergie ne perturbe pas l'équilibre de l'atmosphère en CO².
 
Les unités de mesure:
 
- La correspondance entre m³ de bois empilé et stère de référence dépend de la longueur de la bûche:
--> Le stère équivaut à un mètre cube, soit un empilement de rondins de bois d'un mètre de long, et d'un volume équivalent à celui d'un cube d'un mètre de côté.
 
 
 
 
 
 
 
Une valeur exprimée en stères exprime le volume apparent du bois, ne tenant pas compte de l'espace existant entre les bûches.
 
Le volume réel du bois empilé est en général estimé, pour le bois de chauffage, aux deux tiers du volume exprimé en stères. Le volume réel d'un empilement de bois de charpente sera calculé avec des coefficients différents, tenant compte de la forme et de la taille des bois empilés. Selon la longueur des rondins, le volume sera différent.
 
 
 
 
 
 
 
   

    - 1 m³ de bûches de 1m de long = 1 stère
    - 1 m³ de bûches de 50 cm de long correspond à 1,25 stère
    - 1 m³ de bûches de 33 cm de long correspond à 1,43 stère
    - 1 m³ de bûches de 25 cm de long correspond à 1,67 stère

Inversement:
    - 1 stère en bûches de 50 cm de long: 0,80 m³
    - 1 stère en bûches de 33 cm de long: 0,70 m³
    - 1 stère en bûches de 25 cm de long: 0,60 m³

 

Note: la stère de bois fait environ 500kg.